schuettlerDeux trentenaires s'affronteront pour gagner le droit d'affronter Rafael Nadal ou Andy Murray en demi-finale de Wimbledon. Mais Arnaud Clément et Rainer Schuetller n'ont pas en commun que leur génération. Tous deux finalistes surprises de l'Open d'Australie à une époque où, dixit Mario Ancic, Roger Federer n'était pas encore Roger Federer (Clément en 2001, Schuettler en 2003), ils avaient été balayés en finale par André Agassi, et malgré quelques belles performances (4 titres chacun) ils ne sont jamais vraiment parvenus à confirmer à ce niveau. Ils sont par ailleurs tous les deux retombés dans les limbes du classement (avant Wimbledon, Clément était 145e et Schuettler 98e).

Les deux hommes ont su profiter d'un quart de tableau prématurément amputé d'Andy Roddick et de David Nalbandian en battant de manière convaincante des joueurs solides, même s'ils étaient effectivement à leur portée sur le papier.

Il y aura donc peut-être encore une fois un français en demi-finale de Grand Chelem, même si ce n'est pas celui sur lequel on aurait misé le plus cher au début de la quinzaine.