Olympic_pictogram_Rugby_union

Jusqu’à maintenant j’étais le premier à soutenir le RCT. L’audace de son président qui a su faire remonter une équipe de pro D2, avec entre autre l’aide d’un all-black du nom de Tana Umaga. Un esprit nouveau, venant d’une équipe historique de rugby, cela ressemblait fort à la renaissance du Stade Français !

 

Seulement voilà, les victoires s’enchaînant, une sale ambiance plane de plus en plus au dessus de cette équipe. Le chambrage de Dilon Armitage lors de la finale de la H-Cup contre l’ASM a été le point d’orgue de la détestation du RC Toulon. Pour la première fois dans le rugby, le public du Stade de France sifflait systématiquement ce joueur quand il touchait le ballon.

 

Le fait que ni le directeur et le président de Toulon ne soient présent lors de la remise du bouclier de Brenus aux champions du Top 14, n’arrangera pas l’image de cette équipe, qui malgré Sir Wilkinson devrait à mon sens être moins arrogante.

Peu importe les mercenaires, les joueurs étrangers ; ce qui compte, c’est l’état esprit qui ressort d’une équipe.RCToulon