Peu importe les raisons qui ont fait quitter Helena Costa le club de Clermont. Les réactions en revanche, de son ex futur président de club laissent imaginer la lourde atmosphère de travail que la première coach féminine de club pro aurait dû supporter, quant au fait qu’elle soit … une femme !

 

Vu sa réaction, M.Michy a cru pouvoir se faire une conscience, allant au-delà des préjugés sexistes en engageant Madame Costa. Mais celle-ci à peine partie, que les réflexes machistes reviennent au galop. « C’est une femme, elles sont capables de nous faire croire un certain nombre de chose … » ; « Parmi vous, il y en a qui ne comprennent pas les femmes non plus … Je ne suis pas le premier mec à être abandonné par une femme, ni le dernier, je vous rassure. » et pour conclure : « Ce n’est pas sûr que je reprenne une femme. »

 

Je n’ai pas bien compris, il était en couple avec l’entraîneur, ou bien il y a quelque chose qui ne tourne pas rond ?

 

Peu importe les raisons d’Hélène Costa, mais vu les réactions de son employeur sa décision est définitivement la meilleure.