Olympic_pictogram_Rugby_union

Vendredi 18 septembre, match d’ouverture de la Coupe du monde rugby. Tout est réuni pour une fête du sport, uni dans la fraternité.

 

Cependant, l’organisation britannique a oublié d’ajouter un peu de flegme dans le public de supporteurs anglais.

 

On nous répète à chaque tournoi des six nations, que le public anglais est respectueux de l’adversaire, que les coups de pied se font dans « un silence de cathédrale ».

Hier, les Fidjiens ont effectué leur haka dans un vacarme incroyable, « swing low, sweet chariot » devenu l’hymne de l’irrespect. Quant au brouhaha pendant les pénalités fidjiennes, n’en parlons pas.

 

« Je suis choqué, n’est-il pas ! »