Olympic_pictogram_Rugby_union

La Coupe du Monde la plus chère, la plus spectaculaire, la plus grandiose a tenu ses promesses !

Cette Coupe du Monde en Angleterre est entrée dans l’histoire du rugby ; l’équipe nationale d’Angleterre, le XV de la Rose, certes dans la poule de la mort, mais à domicile, dans ce qu’on appelle dans les milieux autorisés « Le temple du rugby », le Stade de Twikhenam, a été éliminée dès les phases de poules. Exit les anglais, pas de ¼ de finale !

 

Tout ce gigantisme, cette prétention, la suffisance régnante pour une équipe devant gagner la Coupe du Monde à la maison ont été effacés en deux matchs face à des équipes sérieuses, des Gallois valeureux, des australiens techniquement supérieurs ayant donné la leçon aux jeunes anglais.

 

Cette dernière leçon fut celle de l’humilité, qualité manquante depuis le début de la compétition chez les joueurs, mais surtout chez les supporteurs. La presse anglaise saura trouver des responsables, mais elle-même, n’a-t-elle rien à se reprocher dans cette ambiance si peu fair-play ?

Rose-angleterre2-100x125