Olympic_pictogram_Rugby_union

Samedi 17 octobre 2015, quart de finale de la Coupe du Monde, fin du match entre la France et la Nouvelle-Zélande, les Blacks ont humilié le XV de France 62-13 ! Le pire résultat en Coupe du Monde, la pire défaite internationale depuis des décennies ! L’équipe de France est au fond du trou et Philippe Saint-André « assume sa part de responsabilité ».

 

Je me souviens il y a quatre ans, à l’issue de la finale, avec les mêmes protagonistes, j’étais remonté face  M. Joubert, l’arbitre ; remonté face à l’attitude de R.Mac Caw. Cette fois-ci, aucune révolte chez les bleus (en rouge samedi, peut-être du sang de l’équipe de France) et par conséquent aucun sentiment d’injustice de ma part, mais juste de la résignation.

 

 Alors, quel constat tirer, quelles solutions trouver ?

 On ne peut en effet que déplorer ces quatre années de disette de l’« ère Saint-André ». Zéro tournoi gagné, encore moins de grand chelem et 40 % de victoires internationales.

 Nous avons été spectateurs de quatre tournois pris à la légère. Ceux-ci avec les test-matchs ayant servi de laboratoire, ont vu tourner 80 joueurs de valeur. On se pose alors la question de l’identité d’une équipe de France qui a vu autant de charnière, autant d’ailiers, autant de trois quarts. 

Alors vient la question cruciale de qui est responsable, qui a perdu ? Si cette équipe de France, sans âme, cette N-ième sélection, n’est qu’une sélection parmi tant d’autre depuis quatre ans, alors 62-13, la faute à qui ?

Aujourd’hui de nombreuses voix se sont déjà élevées contre un système, contre le sélectionneur. D’autres se sont exprimées sur le niveau des joueurs de l’équipe de France et sur le championnat de France. Même l’ancien sélectionneur All-Black, M. Henry a donné son avis « éclairé », peut-être motivé par une vieille rancœur due au départ anticipé de son équipe nationale en 2007, qui lui a sûrement fait vivre une période douloureuse de sélectionneur.

 Selon lui et d’autres, le TOP 14 serait la cause de l’état de l’équipe de France. Peut-être en partie. Cependant, des joueurs d’autres nationalités tiennent leur rang dans leur équipe nationale malgré leur participation au TOP 14. Nombreux furent les reproches à Stwart Lancaster qui n’a pas sélectionné les anglais jouant en France !

 Morgan Parra et Sébastien Tillous-Borde ne sont-ils pas à la hauteur dans leur club lors des phases finales et la coupe d’Europe ? Alors qu’on regrettait l’absence de première ligne en France, Slimani et Ben Harrous sont à la hauteur pendant toute leur saison.

 Certes, le nombre de matchs, les doublons, les phases finales, ne font rien pour aider l’équipe de France. Les joueurs enquillent les matchs, les jeunes ont moins de temps de jeu.

Si on cherche des responsables, il ne faut pas oublier la Fédération et ses dirigeants, qu’ont-ils proposé pour aider l’animation et la composition de l’équipe de France ? M. Camou s’est exprimé cet après-midi et se dit près à mettre des internationaux sous contrat.

 Comme je l’indiquais plus haut, la France ne manque pas d’éléments de valeur, il faudra donc en premier lieu dégager dès maintenant des joueurs devant composer l’équipe de France dans la durée. Ce n’est que dans la stabilité que ceux-ci pourront pratiquer un rugby serein sans l’angoisse de ne pas figurer sur la feuille du prochain match international ! De plus, c’est un élément essentiel pour dégager un style de jeu sur lequel ils pourront se raccrocher en cas de difficulté.

 Aussi, il faut redéfinir les objectifs de l’équipe de France.

 Non, le tournoi des 6 nations ne doit pas être pris par-dessus la jambe, sous prétexte d’avoir comme seul et unique objectif la Coupe du Monde. Le Tournoi, auquel la France termine maintenant quatrième est le rendez-vous annuel du XV de France avec ses supporteurs, ce rendez-vous traditionnel est l’essence du rugby international français. Sur ce point, Philippe Saint-André, mais aussi, le reste des dirigeants de la FFR en se taisant, se sont perdus et ont fait une grave erreur dans ces choix.

 Le style de jeu, minimaliste et, on le sait maintenant inefficace, fait que les prestations de l’équipe de France devient de plus en plus ennuyeuse. Il serait extrêmement regrettable que les supporteurs se détournent maintenant de l’équipe nationale de rugby !

 P. Camou a annoncé la réunion du bureau fédérale. Espérons que de vraies pistes de réflexion en ressortent. Espérons que cette manœuvre ne soit pas une nouvelle manœuvre politicienne, afin de conserver une place bien au chaud …